fr

Acquéreurs, vendeurs : rénovez votre bien grâce à Ma Prime Rénov’ !

Acquéreurs, vendeurs : rénovez votre ...
Publié le 18/03/2022
  • MaPrimeRénov’ : une aide aux travaux de rénovation
  • Les conditions d’attribution de MaPrimeRénov’
  • Comment déposer son dossier ?
  •  
  • MaPrimeRénov’ : une aide aux travaux de rénovation

    Le 1er janvier 2020, MaPrimeRénov’ est venue remplacer l’ancien crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE). Dès sa première année d’existence, cette aide a rencontré un franc succès avec 190 000 demandes déposées. En 2021, l’engouement s’est confirmé : près de 650 000 dossiers ont été traités par l’agence nationale de l’habitat (Anah). En effet, ce coup de pouce à la rénovation est loin d’être négligeable : en moyenne, ce sont 3 196 euros qui ont été perçus par les propriétaires souhaitant engager des travaux de rénovation.

  •  

     

    Chauffage, isolation : les travaux les plus plébiscités

    En majorité, les bénéficiaires de MaPrimeRénov’ ont utilisé cette aide pour remplacer leur système de chauffage. Ils sont en effet 70 % à avoir dit adieu à leur vieille chaudière énergivore, le plus souvent au profit d’un poêle à granulés ou d’une pompe à chaleur. Dans 26 % des cas, MaPrimeRénov’ a permis d’améliorer l’isolation du logement (fenêtres, murs). Enfin, 3 % des propriétaires ont utilisé cette aide pour améliorer la ventilation de leur habitation. 

  • Quels sont les logements ciblés ? 

    Afin d’accélérer la rénovation des logements anciens, MaPrimeRénov’ concerne en premier lieu les logements construits il y a 15 ans ou plus. Toutefois, cette aide peut également bénéficier aux habitations plus récentes si, lors de leur construction, celles-ci ont été équipées d’une chaudière au fioul. 

    Les conditions d’attribution de MaPrimeRénov’

    Que vous envisagiez d’acheter ou de vendre un logement, vous devez déposer un dossier auprès de l’Anah. Le montant que vous percevrez dépendra de vos revenus. Sachez également que MaPrimeRénov’ peut être cumulée avec d’autres dispositifs en faveur de la rénovation énergétique, tels que les certificats d’économie d’énergie (CEE) par exemple.

    Une prime indexée sur les revenus

    Par souci d’équité, les pouvoirs publics ont mis en place quatre échelons en fonction du revenu fiscal du demandeur. L’objectif est bien sûr de subventionner davantage les ménages les plus modestes, qui sont souvent ceux qui possèdent les logements les moins performants. 

    À titre d’exemple, voici les montants dont vous pouvez bénéficier au titre de MaPrimeRénov’ pour deux des travaux les plus courants, en fonction du niveau de prime auquel vous avez droit. 

  • Niveau de prime Installation d'une chaudière à granulés Isolation des murs par l'intérieur
    MaPrimeRénov’ Bleu 10 000 € 25 € / m2
    MaPrimeRénov’ Jaune 8 000 € 20 € / m2
    MaPrimeRénov’ Violet 4 000 € 15 € / m2
    MaPrimeRénov’ Rose - 7 € / m2
  • Une aide qui s’ajoute à d’autres

    MaPrimeRénov’ peut être cumulée avec les aides versées au titre des certificats d’économies d’énergie (CEE), mais aussi avec les subventions octroyées par les collectivités locales, ou encore avec les aides d’Action Logement. 

  •  

     

    Exemple n°1 : 
    Un couple avec trois enfants, qui vit en Gironde dans une maison étiquetée « C » et qui perçoit 41 000 euros de revenus annuels, souhaite installer une pompe à chaleur et une ventilation double flux pour un montant de 18 000 euros. Ce ménage recevra : 
    •    6 000 euros au titre de MaPrimeRénov’ ; 
    •    4 600 euros au titre des certificats d’économie d’énergie ;
    •    1 500 euros de bonus bâtiment basse consommation. 
  •  

     

    Exemple n°2 : 
    Un célibataire sans enfant, qui vit en Haute-Loire dans une maison étiquetée « E » et qui perçoit 30 000 euros de revenus annuels, souhaite effectuer une rénovation globale de son logement à hauteur de 39 700 euros. Cette personne recevra : 
    •    3 500 euros au titre de MaPrimeRénov’ ; 
    •    6 500 euros au titre des certificats d’économie d’énergie.
     

    Comment déposer son dossier ?

    Avant de déposer votre dossier, vous pouvez commencer par vous rendre sur Simul’Aides. Ce site mis en place par les pouvoirs publics vous permet de vérifier votre éligibilité et de connaître le montant des aides auxquelles vous avez droit. Ensuite, il vous suffit de créer un compte sur MaPrimeRénov’. Votre dossier sera alors examiné par l’Anah.

  •  

     

    Restez vigilants !
    Attention : en raison des subventions généreuses octroyées par les pouvoirs publics, la rénovation énergétique est un domaine où les fraudes ne sont pas rares. Si certaines entreprises bénéficient du statut de « mandataire » et peuvent, à ce titre, percevoir directement la prime pour la déduire ensuite du montant des travaux, méfiez-vous de celles qui démarchent à domicile ou par téléphone. Prenez plutôt l’initiative de contactez vous-même les artisans, et exigez à chaque fois un devis. En cas de doute, n’hésitez pas à prendre contact avec un conseiller France Rénov’ qui vous aidera à y voir plus clair : 0808 800 700.
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Nos Coordonnées

207 Boulevard du Général de Gaulle
83700 St Raphael

TRANSACTION/VENTE

04 94 95 68 04

GESTION/LOCATION

04 98 11 88 95