fr

Rénovation énergétique : un dispositif simplifié dès 2022

Rénovation énergétique : un dispositi...
Publié le 14/12/2021

De très nombreux Français hésitent encore à entreprendre la rénovation de leur logement. C’est pour les accompagner que le gouvernement proposera, à partir du 1er janvier, un service public dédié à la rénovation énergétique. Baptisé France Rénov’, ce service sera entièrement gratuit. 

Le gouvernement vient de dévoiler son futur service public unique : France Rénov’. Un dispositif « destiné à guider les Français dans leurs travaux de rénovation énergétique. » Il entrera en vigueur le 1er janvier 2022 pour offrir davantage de « lisibilité ». Et, ainsi, inciter ceux qui hésitent encore à entreprendre des travaux.

France Rénov’ s’articulera autour d’une plateforme internet (france-renov.gouv.fr) et d’un numéro de téléphone (0 808 800 700) uniques. Il s’appuiera également sur un réseau d’espaces conseil répartis dans toute la France. Les personnes intéressées pourront en outre être suivies, de l’état des lieux à la réception des travaux, par un accompagnateur Rénov’. Sa mission : « Répondre à la demande des ménages qui, trop souvent, ne savent pas vers qui se tourner pour obtenir des réponses neutres et qui redoutent les pratiques abusives et les malversations », précise le ministère.

2 milliards d’euros supplémentaires pour MaPrimeRénov’

Face au succès de MaPrimeRénov’ (500 000 dossiers ont été déposés en 2021), le gouvernement a annoncé qu’une enveloppe supplémentaire de deux milliards d’euros lui serait consacrée. Le ministère du logement souhaite aussi aller plus loin en encourageant les ménages à engager des travaux de rénovation plus ambitieux. Car pour l’heure, 86% des travaux subventionnés dans le cadre de ce dispositif sont des rénovations mono-gestes, majoritairement des remplacements de chaudière (72%). Au total, seules 0,1% des rénovations financées ont été globales. Par ailleurs, à compter du 1er janvier, seuls les logements achevés depuis plus de quinze ans pourront bénéficier de MaPrimeRénov’. Jusqu’ici, tous les logements de plus de deux ans étaient concernés.

À destination des ménages les plus modestes, le programme Habiter Mieux Sérénité sera quant à lui remplacé par MaPrimeRénov’ Sérénité, avec pour objectif de « traiter chaque année 290 000 maisons individuelles et 9 500 copropriétés », calcule le ministère. Cette aide sera conditionnée à un gain énergétique de 35% minimum et couvrira jusqu’à 50% des travaux, dans la limite de 30 000 euros. Dans un premier temps, elle ne sera cumulable qu’avec les aides locales versées par les collectivités et avec les bonus de primes accordés par l’Anah (Agence nationale de l’habitat). Mais dès l’été 2022, elle deviendra également cumulable avec les primes des certificats d’économies d’énergie, ce qui devrait sensiblement augmenter le taux de subvention.

Un prêt pour décider les derniers indécis 

Dernière mesure coup de pouce attendue en janvier prochain : la création du Prêt avance rénovation pour financer le reste à charge des travaux de rénovation, c’est-à-dire la somme que le propriétaire doit débourser une fois toutes les aides déduites. Cette avance permettra aux ménages emprunteurs de ne rembourser dans un premier temps que les intérêts du prêt. Le capital sera quant à lui soldé au moment de la vente du logement ou dans le cadre d’une succession. Dans chacun des dossiers, l’État se portera garant à 75%. Principaux bénéficiaires, les personnes âgées auxquelles les banques refusent souvent de prêter. Or 62% des propriétaires de passoires thermiques ont plus de 60 ans…

Nos Coordonnées

207 Boulevard du Général de Gaulle
83700 St Raphael

TRANSACTION/VENTE

04 94 95 68 04

GESTION/LOCATION

04 98 11 88 95